Bernard Giudicelli à Blois

Crédit photo : Denis Deshayes
04 septembre 2017
Par Denis Deshayes
Le nouveau président de la Fédération Française de Tennis était à Blois ce dimanche 3 septembre. Bernard Giudicelli est venu assister aux finales du championnat de France de 2ème série, ainsi qu’à l’assemblée générale de la ligue du Centre.

Passage en terres blésoises ce dimanche 3 septembre pour Bernard Giudicelli : l’occasion pour ce passionné de la petite balle jaune, natif de Marseille, ancien arbitre mais jamais joueur professionnel, nommé président de la Fédération Française de Tennis, de saluer la "grande force du comité régional à travers un parfait maillage du territoire avec des sites à la fois urbains et ruraux". Le patron du tennis français a aussi souligné les énormes atouts de la ligue du Centre, tant au niveau des installations du stade de ligue Saint-Georges à Blois que des compétences humaines.

Après six mois de mandat, Bernard Giudicelli estime que la "machine FFT" est en marche avec une équipe remaniée et plusieurs nouveautés dont la mise en place d’un classement mensuel pour gagner en souplesse : "Ce système offrira la possibilité aux joueurs de mieux programmer leur saison, de manière plus resserrée, en fonction de leurs impératifs personnels ou professionnels" explique-t-il.

Avec plus d’un million de licenciés, garçons et filles, répartis au sein de 7 800 clubs à travers le pays -438 structures affiliées et 42 300 licenciés en région Centre-, le tennis français "se porte bien" selon Bernard Giudicelli, venu honorer de sa présence les championnats de France de 2ème série organisés à Blois, avant d’assister à l’assemblée générale de la ligue du Centre.