Bonsergent s’engage avec l’Armée de Terre

13 septembre 2017
Par Clément Rohée
Il rentre dans la cour des grands. Le cycliste Maxime Bonsergent, originaire de Château-Gontier, vient de signer avec l’équipe professionnelle Armée de Terre.

Il est sur un vélo depuis qu’il a 4 ans. Maxime Bonsergent va désormais pouvoir vivre de sa passion. Tout juste majeur, il a signé un contrat qui court sur cinq saisons ans avec l’Armée de Terre, équipe professionnelle continentale, l’équivalent de la troisième division. "Ils m’ont suivi tout au long de la saison, on s’est vu et on s’est rapidement mis d’accord" explique le Castrogontérien qui se consacrera au cyclocross dans un premier temps avant de passer à la route. 

"Je me lève pour vivre de ma passion"

Signer chez les pros, c’est accepter que sa vie soit régie par le vélo. Tout juste rentré en fac de langues à Angers "pour apprendre l’anglais" souligne-t-il, Maxime Bonsergent va devoir gérer les études et le cyclisme : "La fac devrait me laisser pas mal de temps à côté pour pouvoir augmenter les charges d’entrainements". Les phases de préparation aux courses vont être plus intenses pour l'intéressé, même si ce n’est pas ce qu’il préfère : "Je n’aime pas trop l’entrainement mais quand on se dit que certains se lèvent pour aller bosser à l’usine, moi je me lève pour vivre de ma passion. Ca remet les idées en place !".