Chez Alto, rentrée rime avec nouveaux tracés

Crédit photo : Communauté Urbaine d'Alençon
04 septembre 2017
Par Corentin Allain
Des lignes redessinées, six bus hybrides flambant neufs et un système de billettique repensé… La rentrée est placée sous le signe de la nouveauté chez Alto. Le réseau de transports urbains de la Communauté Urbaine d’Alençon tente d’améliorer en permanence la qualité de son service.

Pas de révolution, mais de significatives évolutions : les trois lignes de bus qui composent le réseau de transports urbains de la Communauté Urbaine d’Alençon voient leur tracé modifié en cette rentrée. Le but, pour les élus, c’est de rendre ces tracés à la fois plus adaptés et sécurisés. Deux arrêts ont également été créés, le collège Racine est désormais desservi par deux lignes et un bus passera toutes les trente minutes entre la gare et le pôle universitaire au lieu d’une fois par heure auparavant.

La navette électrique maintenue dans le centre-ville, mais uniquement l’après-midi

Mise en place en début d’année, la navette électrique qui sillonne l’hyper centre-ville fera toujours sa petite boucle gratuitement, mais seulement passé midi : "L’utilisation de cette navette nous donne satisfaction l’après-midi, mais nous nous sommes rendus compte qu’elle tournait presque à vide le matin" rapporte Francis Aïvar, vice-président de la CUA en charge des transports. Elle pourrait prochainement aller parcourir les rues de Lonrai en matinée, un nouveau point sera fait sur la situation fin septembre.

Les détails sur altobus.com