Débat de la gauche : Le Foll appelle à ne pas s'en prendre aux sortants

1 November 2017
Par Emilien Borderie
Les sept candidats à l’investiture du Parti Socialiste pour la prochaine élection présidentielle débattent ce jeudi 12 janvier à 21h sur TF1. Le Sarthois Stéphane Le Foll appelle ses camarades à ne pas surenchérir dans les critiques anti-Hollande.

Ils parleront chacun moins de vingt minutes : les sept candidats à la primaire de la gauche se retrouvent ce jeudi 12 janvier sur TF1. Deux heures d’émission pour parler économie, sécurité ou encore laïcité. Dans le camp socialiste, certains redoutent que ce premier grand débat ne se transforme en droit d’inventaire, trop critique à l’encontre du quinquennat de François Hollande : "La discussion sur ce qu’on a fait, ça fait cinq ans que ça dure… Utiliser la primaire pour continuer, ce serait une grave erreur !" estime Stéphane Le Foll, porte-parole du gouvernement.

Contrer les propositions de François Fillon

Le Sarthois, par ailleurs ministre de l’Agriculture, appelle Vincent Peillon, Sylvia Pinel, Arnaud Montebourg, Manuel Valls et les autres à "s’adresser aux Français avec des propositions pour faire face à ce qu’annonce François Fillon, à droite, comme le projet de supprimer 500 000 postes de fonctionnaires et 100 milliards d’euros de baisse des dépenses publiques", deux mesures emblématiques qui selon Stéphane Le Foll "combinées, assureront non pas la croissance mais la récession de notre pays !".

Écouter le podcast