Gérard Larcher en Loir-et-Cher ce 1er juin

15 mai 2018
Par Nicolas Terrien
Gérard Larcher, président du Sénat, est attendu à Blois pour découvrir l’entreprise NeoLink qui est l’opérateur de "Job 41", la plateforme d’offres d’emploi pour les allocataires du RSA.

C’est un retour pour Gérard Larcher en Loir-et-Cher, actuel président du Sénat, qui fut à la tête du conseil d’administration du Domaine National de Chambord juste avant Guillaume Garrot et Augustin de Romanet. Cette fois, c’est "Job 41" qui le ramène sous nos latitudes. Il s’agit de ce dispositif expérimental imaginé par le Conseil départemental pour mettre en lien les demandeurs d’emploi et les recruteurs potentiels du territoire.

Un dispositif qui fait des émules

Depuis sa généralisation en Loir-et-Cher en janvier 2016, ce sont pas moins de trente départements métropolitains qui ont déclaré leur intérêt pour ce dispositif, susceptible de faire baisser le nombre d’allocataires du RSA. Le dernier en date est le Maine-et-Loire. En avril dernier, ce sont 230 retours à l’emploi qui ont été acté dans le département grâce à "Job 41".