Info Sarthe

Handicap : elles protestent du haut d'une grue

13 septembre 2018 à 23h34 Par Emilien Borderie
Deux femmes se sont installées dans une grue, au Mans, ce jeudi 13 septembre.

Deux mamans a priori écœurées par le sort réservé aux jeunes gens en situation de handicap ont fait sensation ce jeudi 13 septembre en se juchant tout en haut d'une grue de chantier au Mans.

Dans la matinée de ce jeudi 13 septembre, deux mères ont bravé les interdictions en vigueur pour s'installer au sommet d’une grue positionnée dans le centre-ville du Mans, sur le chantier de réhabilitation de la chapelle de la Visitation. Elles entendait ainsi appeler l’attention des pouvoirs publics sur le cas de leurs enfants en situation de handicap : "Des discussions ont eu lieu tout au long de la journée afin d’évoquer avec elles les difficultés rencontrées, jusqu'à ce qu'elles acceptent de descendre de la grue" fait savoir la préfecture de la Sarthe.

Un projet thérapeutique à revoir

Selon les services de l'Etat dans le département, les enfants concernés sont dans deux situations distinctes : "Le premier, mineur, est accueilli à plein temps dans un institut médico-éducatif. Sa mère évoque un accueil non adapté. Pourtant, son fils est pris en charge au sein d’un groupe restreint de quatre enfants permettant un suivi individuel. Il lui a été proposé de rediscuter le projet thérapeutique, ce qu’elle a accepté" indique la préfecture.

Pour de meilleures prises en charge

Quant au second cas, "il s'agit d'une personne majeure âgée de 22 ans dont la mère a souhaité, à travers cette action, sensibiliser sur le développement d’entreprises inclusives afin de permettre aux handicapés de trouver plus facilement du travail. Cette mère n’a pas exprimé de revendication particulière pour la prise en charge de son fils" peut-on lire dans le communiqué adressé aux rédactions dans la soirée. La préfecture précise qu'une "prise en charge médicale" a été proposée aux deux femmes, une fois descendues de la grue.

Photos