Info Loir-Et-Cher

L’ADA, championne de Pro B : "C’est historique"

13 mai 2018 à 21h59 Par Denis Deshayes
Crédit photo : Crédit photos : Denis Deshayes

En gagnant sur son parquet face à l’équipe de Saint-Chamond, l’ADA Blois Basket a obtenu, sans attendre la fin de saison, le titre de championne de France de Pro B. Pour Paul Seignolle, président du club, le moment est "historique". Reste à valider administrativement la montée dans l’élite.

Evidemment, il ne cache pas sa joie : "C’est un moment historique. Monaco l’avait fait, ils étaient montés de Pro B en Pro A en deux ans, mais avec d’autres moyens… On l’a fait aussi, avec des valeurs humaines avant tout !" lance Paul Seignolle, président de l’ADA Blois Basket, quelques instants après la victoire des siens face à Saint-Chamond sur le parquet du Jeu-de-Paume ce samedi 12 mai. En rendant vite à César ce qui lui appartient : "Il faut tirer un très grand coup de chapeau à Mickaël Hay, notre coach, qui a pris cette équipe en 2013 alors qu’elle était au plus bas et qui en a fait ce qu’elle est devenue".

L'objectif pour 2020 déjà atteint

Blois dans l’élite du basket français ? C’était le cap fixé pour… 2020 : "C’est sûr que nos objectifs sont atteints avant l’heure. Mais je pense qu’on n’est pas là par hasard. Cette montée s’est construite tout au long de l’année, les garçons font un travail énorme chaque semaine lors des entraînements et les victoires se sont enchaînées. Certaines, plus retentissantes que d’autres, comme face à Orléans où on ne nous pronostiquait pas vainqueurs. Et dans une super ambiance. Notre place n’est usurpée" analyse Paul Seignolle.

Et le centre de formation ?

Reste que l’accession à la première division du basket français, la "Jeep Elite", est conditionnée à l’accord des instances officielles. Paul Seignolle y croit : "Vendredi dernier, la fédération française de basket a envoyé des personnes pour auditer. Il faut maintenant que la ministre des Sports Laura Flessel valide le fait que notre centre de formation qui est en cours de constitution peut être agréé. Les sportifs ont fait leur boulot, à présent c’est à moi de continuer, pour démontrer que le centre de formation qu’on va ouvrir en septembre sera à la hauteur. Aujourd’hui, en effet, la montée n’est pas actée sur le plan administratif, mais je suis optimiste, j’y mettrai toutes mes forces, on y arrivera, je le promets !".

Photos