Info Sarthe

Le Mans : ils en ont ras... la pédale !

16 mai 2018 à 21h55 Par Emilien Borderie et Jonathan Lateur
Crédit photo : Crédit photo : Clément Rohée

Les utilisateurs réguliers du vélo dans les rues de la capitale sarthoise sont appelés à manifester ce samedi 19 mai. Objectif : dénoncer l’insécurité, pour les deux-roues, de la rue Chanzy et de l’avenue Bollée.

La ville du Mans n’est pas des plus agréables à sillonner sur son vélo. Certains axes sont même tout à fait périlleux : "La rue Chanzy est trouée et rapiécée sur toute sa longueur, avec une piste cyclable qui s’arrête d’un seul coup. Quant à l’avenue Bollée, elle compte quatre voies de circulation automobile, ce qui ne sert à rien pour une entrée de ville…" se désole Richard Coroller, président de Cyclamaine. L’association, qui milite pour le développement de la pratique du vélo au Mans, en appelle aux élus : "Enormément de gens, et notamment des automobilistes, nous disent qu’ils se mettraient bien au vélo, mais ils ne le font pas parce qu’ils ne se sentent pas en sécurité".

Des améliorations réalisables à peu de frais

Pour tenter d’accentuer la pression sur les décideurs locaux, une manif est organisée ce samedi 19 mai à 16h au départ de la place Washington pour ensuite remonter, justement, la rue Chanzy puis l’avenue Bollée : "Ce que nous demandons est réalisable à peu de frais : la largeur des rues permet un meilleur partage sans gros travaux. Pour Bollée, il s’agirait de créer une bande cyclable sur toute la longueur de l’avenue, en remplacement d’une voie de circulation générale. Sur Chanzy, création d’une piste vélo à double-sens en remplacement d’une voie de circulation générale, avec pose de plots en plastique pour protéger les cyclistes" détaille Richard Coroller.

Une fluidité accrue pour... les automobilistes

L’association, qui planche de longue date sur ces idées, anticipe les critiques : "Face aux craintes de congestion, nous répondons que ce sont les sections aujourd’hui à 2×2 voies qui prennent une place inutile. Le trafic s’écoule déjà sur une seule voie au début de la rue Chanzy côté place Washington, ainsi qu’à chaque extrémité de l’avenue Bollée. Une voie, ça suffit ! Les ralentissements actuels sont causés par l’incivilité de conducteurs qui utilisent la voie de gauche de la rue Chanzy pour aller tout droit rue Gougeard. En se rabattant à l’intérieur du rond-point, ils bloquent le carrefour et bouchent aussi Bollée. Notre proposition va donc fluidifier la circulation !" explique le président de Cyclamaine.

Photos