Info Sarthe

Arjo Wiggins : les écologistes sarthois apportent leur soutien

10 janvier 2019 à 16h54
La papeterie Arjo Wiggins à Saint-Mars-la-Brière, qui fait travailler environ 260 personnes
Crédit photo : Arjo Wiggins

La fédération sarthoise d’Europe Ecologie-Les Verts assure de son soutien les salariés des usines Arjo Wiggins de Bessé-sur-Braye et de Saint-Mars-la-Brière.

Quand des écolos soutiennent ouvertement un industriel : pas si commune, cette prise de position officielle annoncée par les militants sarthois du parti Europe Ecologie-Les Verts, en faveur de la poursuite d’activité pour les papeteries Arjo Wiggins implantées dans le département, à Bessé-sur-Braye et à Saint-Mars-la-Brière. Placés en redressement judiciaire ce mardi 8 janvier, les deux sites du département font travailler au total quelque 800 personnes.

Acteur de l'économie circulaire

Pour EELV, Arjo Wiggins est "un maillon important de l’économie circulaire" qui participe à "une boucle vertueuse de recyclage de proximité de nos déchets, en traitant sur place des papiers collectés en Sarthe, évitant ainsi des émissions de gaz à effet de serre". Une fermeture des sites sarthois "remettrait en cause toute une filière locale de recyclage" affirme Sophie Bringuy, conseillère régionale et responsable départementale du parti.

Un industriel "bon partenaire"

Les écologistes sarthois assurent, dans un communiqué, qu’Arjo Wiggins "a su se montrer à l'écoute quand des problèmes environnementaux se sont posés", qualifiant l’industriel de "bon partenaire", exemple concret à l’appui : "J’ai pu visiter l'usine de Saint-Mars-la-Brière qui a mis en place des actions exemplaires en terme de gestion de l'eau avec un circuit fermé qui permet d'éviter de ponctionner dans le milieu naturel. L'entreprise a aussi investi pour améliorer la circulation des poissons aux abords de son site" indique Sophie Bringuy.