Info Normandie

Dans l'Orne, l'ISPA a déjà fait livrer 1 600 sur-blouses en plastique recyclable à l'hôpital

13 avril 2020 à 15h50 Par Noëlline Garon
L'ISPA fabrique des sur-blouses en plastique pour les soignants

Depuis le 6 avril, les apprentis de l’Institut supérieur de plasturgie d’Alençon fabriquent des sur-blouses pour les soignants. Ces équipements ne sont pas en tissu mais en plastique.

Depuis le 6 avril, les apprentis de l’Institut supérieur de plasturgie d’Alençon fabriquent des sur-blouses pour les soignants. 1 600 pièces en plastique ont été confectionnées : "On part de granulés plastique pour fabriquer un film qui sera ensuite découpé, avant d’y souder les manches. Nous donnons ensuite ces housses pour blouses à l’hôpital d’Alençon" détaille Franck Steunou, directeur de l’ISPA. Des protection qui sont réutilisables une fois le protocole de décontamination effectué : "Lorsqu’elles sont trop abîmées, les soignants nous les renvoient et on peut les recycler pour en fabriquer de nouvelles. Comme quoi, le plastique peut aussi sauver des vies !" poursuit Franck Steunou.

200 sur-blouses fabriquées le jour de Pâques

Elèves et professeurs sont très motivés et se mobilisent les soirs et les week-ends pour faire tourner les machines. Pas même de repos le jour de Pâques : "Ce dimanche, on a fabriqué 200 pièces qu’on va transmettre au plus vite aux soignants du CHICAM" explique Franck Steunou. Reste à assurer la suite : "On va pouvoir poursuivre cet effort pendant encore un ou deux mois mais après, les matières vont nous manquer. N’oublions pas que la Normandie a besoin de 75 000 blouses". L’ISPA, implanté sur le campus de Damigny, travaille également depuis peu sur la fabrication de visières, tout cela en relation directe avec la préfecture de l’Orne.

Franck Steunou était l'invité de notre émission "Spéciale COVID-19" ce lundi 13 avril : 

Écouter le podcast