Info Sarthe

Bientôt un accueil de jour au Mans pour les jeunes en phobie scolaire

04 juillet 2020 à 18h00
Cet appartement accueille temporairement les adolescents souffrant de phobie scolaire, il laissera place à des locaux définitifs à la rentrée.
Crédit photo : Hippotigris

Un lieu de prise en charge pluridisciplinaire pour adolescents souffrant de phobie scolaire ouvrira ses portes en septembre dans l’agglomération du Mans. Ce type de structure n’existe pour l’instant que dans trois autres villes de France.

Un accueil de jour pour les adolescents en phobie scolaire ouvrira ses portes au Mans en septembre. Il en existe trois en France, à Marseille, Nantes et Rennes. Ce projet est porté par l’association « Hippotigris », dont le logo représente un cheval dressé sur ses pattes arrière. « C’est une référence à l’image du cheval qui se cabre devant l’obstacle, comme le jeune qui n’arrive plus à franchir les portes de son établissement, et qu’il ne sert à rien de forcer. Il doit être accompagné pour pouvoir un jour y retourner», explique Solène Vigneron, qui préside Hippotigris. 

Elle-même était déjà correspondante en Sarthe d’un groupe d’entraide national sur la phobie scolaire, et c’est cette structure qui l’a incitée à créer sur Le Mans un espace à la fois pour les jeunes et leurs parents. Ces derniers, souvent désemparés face à leurs enfants qui ne peuvent plus se rendre en cours sans manifestations d’angoisses intenses et troubles somatiques, peinent en effet à trouver les bons interlocuteurs pour se faire aider. 

Quatre jours par semaine, un accueil sur mesure

Pour construire ce projet, Solène Vigneron et Magali Greffier, éducatrice spécialisée, se sont appuyées sur le modèle de deux structures équivalentes en métropole : "Zebra Alternative", à Marseille et "De A à Zèbres" à Nantes, qui ont prouvé leur utilité. Hippotigris rassemblera ainsi au même endroit tous les éléments de la prise en charge : psychologue, psychopédagogue, équi-thérapeute et même hypno-thérapeute. Et parallèlement à ces activités à visée thérapeutique, un pôle de soutien aux apprentissages est prévu. Le but recherché est de réactiver la dynamique des apprentissages, de rompre l’isolement et de restaurer l’estime de soi de ces adolescents de la sixième à la terminale qui ne trouvent pas ou plus leur place au sein de l’institution.

L'action de l'association viendra en complémentarité du secteur médico-social de la Sarthe. Elle interviendra aussi lors de conférences ou de réunions dans le département. Le samedi 3 octobre 2020, par exemple, Hippotigris sera représentée au forum parentalité de Saint-Mars-la-Brière.

Dans l'attente d'un local plus grand

L'association s'est vue prêter gracieusement un appartement pour commencer à recevoir des familles, et entamer les démarches d'inscription dans le respect des règles sanitaires en vigueur, mais elle s'installera à la rentrée dans un lieu définitif qui devrait se situer au Mans même ou à Coulaines. 

Seule condition pour pouvoir bénéficier de l’accompagnement sur mesure proposé par l’association, que le jeune en souffrance ait vu sa phobie scolaire diagnostiquée comme telle par un médecin.

Pour contacter l'association, il suffit de se rendre sur la page facebook d'Hippotigris ou d'envoyer un courriel à l'adresse [email protected]