Info régionale

Matthieu Orphelin : seul ou accompagné en juin prochain ?

26 février 2021 à 12h13 Par Noëlline Garon
Crédit photo : Matthieu Orphelin / Facebook

Matthieu Orphelin est candidat aux prochaines élections régionales. Le député du Maine-et-Loire se verrait bien tête de liste du collectif "Pour une région Pays-de-la-Loire écologique, citoyenne et solidaire".

Matthieu Orphelin, candidat aux régionales. Le député du Maine-et-Loire l’a annoncé ce vendredi 19 février. Il se verrait bien incarner la bannière "Pour une région Pays-de-la-Loire écologique, citoyenne et solidaire". Ce collectif soutenu notamment par Europe-Ecologie-Les Verts, dévoilera d’ici la mi-mars le nom de celui ou celle qui le représentera pour le scrutin de juin. En attendant, les discussions entre forces de gauche se poursuivent. Parmi les candidats déjà déclarés, il y a aussi le socialiste et Mayennais Guillaume Garrot. Avec lequel, justement, Matthieu Orphelin n’exclut pas de travailler : "Nous avons écrit dès fin octobre à toutes les forces politiques de gauche et écologistes, évidemment au Parti Socialiste et à Guillaume Garrot. A ce moment-là, il ne souhaitait pas que l’on se rencontre mais il y a quelques jours, le PS nous a fait savoir qu’il souhaite entamer des discussions avec nous sur le fond. Ce sera un allié pour aller conquérir la région" précise Matthieu Orphelin.

Matthieu Orphelin

"La victoire n’est pas une option"

Un récent sondage réalisé par l'institut Opinion Way et commandé par Europe-Ecologie-Les Verts indique qu'une éventuelle liste commune aux écologistes et aux forces de gauche pourrait arriver en tête du premier tour pour le mois de juin, devant le parti présidentiel et Les Républicains : Ça nous oblige à gagner, il faut que l’écologie l'emporte dans la région et qu’enfin se fasse la bascule après des années où la droite dure a été trop timide dans son action, notamment sur les soutiens économiques, écologiques et solidaires. La victoire n’est pas une option. Il y a tant à faire dans notre région qui prend du retard sur le sujet de la transition écologique" poursuit Matthieu Orphelin. Reste à savoir si les forces de gauche vont s’unir dès le départ : "Les discussions doivent d’abord porter sur le projet. Ensuite, on verra s’il vaut mieux avoir une seule liste ou deux dès le premier tour" conclut Matthieu Orphelin.

Matthieu Orphelin