Info Haut-Anjou

Mayenne : Lydie collecte des boîtes solidaires pour les étudiants

04 mars 2021 à 11h08 Par Noëlline Garon
Lydie Bouvier-Aussage a lancé une collecte pour les étudiants
Crédit photo : Lydie Bouvier-Aussage

Dans le sud Mayenne, Lydie Bouvier-Aussage a lancé ce lundi 1er mars une collecte de boîtes à chaussures pour les étudiants en difficulté. La Croix-Rouge s’occupera ensuite de les distribuer.

Un appel à la solidarité lancé par une Mayennaise. En lien avec la Croix-Rouge du département, Lydie Bouvier-Aussage souhaite remettre des boîtes aux étudiants qui traversent une période délicate. On avait déjà vu ce type d’initiatives se développer avant les fêtes de fin d’année pour les sans-abris. Cette mère de famille installée dans le sud Mayenne, elle, veut aider les jeunes : "Actuellement on est dans la préparation de la suite pour mon aîné qui est en terminale. Avec la crise sanitaire, de plus en plus d’étudiants sont en difficulté, ils n’ont plus de petits boulots. Pour certains, leurs parents n’ont même plus de travail". Face à ce constat, Lydie Bouvier-Aussage veut agir en invitant les habitants à confectionner des "boîtes à sourire". Dans ces paquets, on peut mettre "des produits d’hygiène -brosse à dent, déodorant, shampooing, serviettes hygiéniques, une douceur du type tablette de chocolat, gâteaux, ainsi q'un petit mot bienveillant" détaille Lydie Bouvier-Aussage.

Lydie Bouvier-Aussage

Une collecte jusqu’au 31 mars

La collecte de ces boîtes se poursuit jusqu’au 31 mars. On peut les déposer à plusieurs endroits dans le sud du département :

- mairie de Chemazé
- mairie de Ballots
- magasin "C com LM", 54 avenue Carnot à Château-Gontier
- boulangerie "La Petite Zoé" à Saint-Fort
- presbytère de Craon

S’ajoute à cela, un lieu de collecte directement au sein de la Croix-Rouge à Laval, 27 rue Henri-Geret. Ce sont d’ailleurs les bénévoles de l’association qui s’occuperont dès le mois d’avril de la distribution des boîtes aux étudiants mayennais, via l’épicerie solidaire installée sur le campus universitaire. Ce lieu a ouvert ses portes le 3 février dernier. Avant les vacances scolaires, 50 jeunes en difficulté venaient s’approvisionner à cet endroit.