Info Sarthe

24 Heures du Mans : Sébastien Buemi veut réformer les qualifications

11 juin 2019 à 19h27 Par Jonathan Lateur
Crédit photo : Jonathan Lateur

A la veille de la première séance, Sébastien Buemi veut revoir le format des qualifications aux 24 Heures du Mans. Le pilote de la Toyota n°8 souhaite séparer les catégories prototypes et GT pour relancer le spectacle et le suspense.

Relancer le suspense en piste. Lors du pesage, Sébastien Buemi, le pilote de la Toyota n°8, s’est exprimé sur le format des qualifications des 24 Heures du Mans. Le Suisse n’est pas convaincu par la mécanique actuelle : "Tout se joue dans les cinq premières minutes, ensuite il y a trop de trafic en piste pour réaliser un bon temps. Tu peux faire le tour de la mort... et tomber sur une GT amateur dans les virages Ford et là, tu as tout perdu" argumente le coéquipier de Fernando Alonso.

Comme lors des autres épreuves du championnat du monde

Ces séances de qualifications avec toutes les voitures en piste (LMP 1, LMP 2, GT Pro et GT Am), c’est justement l’une des spécificités de l’épreuve mancelle. Lors des autres courses du championnat du monde d’endurance, les catégories prototypes et GT disposent chacune de 20 minutes pour briller en piste : "Il faut faire la même chose pour avoir une belle qualification, avec du suspens jusqu’au bout puisque le meilleur temps se ferait à la fin" appelle de ses vœux Sébastien Buemi.

Sébastien Buemi