Info Sarthe

24 Heures Motos : des brûlés plus nombreux

22 avril 2019 à 00h05
Les jeux dangereux restent nombreux dans les campings des 24 Heures Motos

En marge de la course, l’ambiance aura été très chaude en zone camping. Parfois trop. Le bilan sanitaire des 24 Heures Motos 2019 fait ressortir une hausse des cas de brûlures graves.

A en croire la préfecture de la Sarthe, l’édition 2019 des 24 Heures Motos, qui a rassemblé environ 76 000 spectateurs, s’est achevée sur un bilan "assez satisfaisant". Mais tout est relatif : si on a constaté cette année une diminution des prises en charge médicales côté public, les secours ont tout de même procédé à 830 interventions dont 49 ont nécessité une évacuation vers des établissements de soins.

Feux et blessures

Des comportements dangereux en lien avec l’usage du feu -incendies volontaires de motos ou autres matériels, barbecues mal maîtrisés…- ont une nouvelle fois été observés au sein des campings et ont conduit, durant le week-end, à une augmentation des cas de blessés par brûlures, "dont certaines très graves notamment chez un enfant" précisent les services de l’Etat.

Alcool, drogue et vitesse 

De nombreux contrôles routiers ont été réalisés par la gendarmerie et la police tout au long de la compétition, aux abords du circuit Bugatti comme sur l’ensemble du département : un total de 589 excès de vitesse a été constaté, ainsi que quatorze conduites sous l’emprise d’alcool et 21 dépistages positifs aux stupéfiants. "L’ensemble de ces contrôles a donné lieu à 40 rétentions de permis de conduire" chiffre la préfecture de la Sarthe.

La prévention a séduit

Côté prévention, 2 120 personnes ont testé gratuitement leur taux d’alcoolémie sur le stand de la sécurité routière dans le cadre de l’opération "Soufflez, vous saurez"… et 160 se sont révélés positifs : "Des conseils ont été prodigués à chacun en conséquence, cette opération a remporté un vif succès" indique Nicolas Quillet, préfet de la Sarthe, avant de  remercier "tous les services mobilisés qui ont assuré le bon déroulement de ces 24 Heures Motos".