Info Normandie

4 millions et demi d’euros pour sauver la menuiserie Mousset

31 mai 2019 à 12h55 Par Emilien Borderie
Crédit photo : Romain Mousset / Facebook

Après l’incendie qui a ravagé l’outil de production et les locaux, le patron de la menuiserie Mousset à Saint-Germain-de-Martigny avait observé une grève de la faim pour protester contre l’insuffisance de l’indemnisation proposée par son assureur.

Dix jours après le terrible incendie, l’entreprise de menuiserie et de marbrerie Mousset à Saint-Germain-de-Martigny est semble-t-il tirée d’affaire : après une ultime réunion ce vendredi 31 mai entre le sous-préfet de Mortagne-au-Perche, la députée du coin, le président de la communauté de communes, le vice-président du Conseil régional de Normandie, le directeur de cabinet du président du Conseil départemental de l’Orne, les deux fils du patron et les représentants du Crédit Mutuel de Maine-Anjou et Basse-Normandie, un total de 4 millions et demi d’euros a été mobilisé.

Les emplois sont maintenus

"Après un nouvel effort du Crédit Mutuel et avec un engagement financier de la région et du département, cette réunion a permis de sauver l’entreprise Mousset suite au sinistre accidentel qui a dévasté ses locaux et son outil de production" affirment les services du Conseil départemental, précisant que la somme va permettre de "préserver tous les emplois, sauver un savoir-faire reconnu et poursuivre le développement". Les postes des vingt-huit salariés étaient en jeu : "La famille Mousset a su trouver le courage et l'énergie nécessaires pour maintenir cette activité au cœur du Perche avec tous ses collaborateurs".

Photos