Info Loir-Et-Cher

ADA Blois Basket 41 : montera, montera pas ?

18 mai 2020 à 23h34
Le club de basket de Blois attend avec une impatience certaine de connaître l’issue du vote prévu au siège de la Ligue nationale d’ici à la fin du mois. Reprise du championnat, montée directe en Jeep Elite, saison blanche : en théorie, toutes les options sont sur la table.

De nouveau en tête de son championnat de Pro B, l’ADA Blois Basket 41 manquera-t-elle encore une fois la montée dans l’élite pour une raison déconnectée de ce qui se passe sur les parquets ? Dans l’état actuel des choses, tant que la Ligue nationale n’a pas tranché sur l’épineuse question de l’après crise sanitaire, tout reste possible pour le club loir-et-chérien. N’empêche, ses dirigeants se trouvent dans une situation de flou assez handicapante : "On essaye d’avancer, mais un petit peu en aveugle parce que c’est une décision qui impacte bien sûr l’équipe professionnelle en premier lieu mais qui a aussi un impact sur le centre de formation derrière" lâche David Morabito, entraîneur du groupe de N3 et en charge, précisément, de former la relève.

"Difficile de proposer un projet"

La LNB doit procéder à un vote d’ici à la fin du mois, pour acter la manière dont se terminera la saison, brutalement paralysée par l’épidémie de "COVID-19". Tout dépendra de ce scrutin interne : "Le budget des pros ne serait pas le même en Jeep Elite ou en Pro B, avec des répercussions sur le centre de formation… Le recrutement, au plan national voire international a un coût, et n’ayant pas de visibilité, c’est difficile pour le moment d’appeler des joueurs et de proposer un projet, parce qu’on n’a pas de visibilité sur le projet justement !" explique David Morabito, arrivé en terres blésoises il y a moins d’un an, dans la foulée d’une montée dans l’élite manquée pour l’ADA. A l’époque, la bataille s’était jouée sur un point réglementaire et pas sanitaire, mais l'échec n'en fut pas moins traumatisant.

David Morabito