Info Normandie

Après leur chemise, deux Angevins lancent un T-shirt made in France

07 mai 2021 à 07h25 Par Noëlline Garon
La marque angevine Gratitude propose désormais des T-shirts
Crédit photo : Gratitude

Les Angevins Pierre et Jean ont lancé l’an dernier la fabrication d’une chemise en lin bio. Les deux frères étoffent leur gamme vestimentaire avec un T-shirt. L’objectif reste le même : créer des vêtements made in France.

Après la chemise, place désormais au T-shirt. Les Angevins Pierre et Jean se lancent un nouveau défi. En 2020, ils ont créé la marque "Gratitude" avec une chemise fabriquée en lin. Les deux frères veulent désormais enrichir leur gamme vestimentaire avec la création d’un T-shirt. Une campagne de financement participatif est en cours. Leur ambition est aussi de relocaliser la filière textile en France, de la fabrication du lin à l’assemblage du vêtement : "Aujourd’hui, le lin il pousse en Normandie. On s’est rendu compte que, en plus d’être une matière hyper locale qui réduit l’impact carbone, cette plante n’a pas besoin d’irrigation puisqu’elle pousse dans des régions naturellement pluvieuses" précise Jean Forestier.

Un vêtement qui fait au plus un millier de kilomètres

Si le lin est produit principalement en Normandie, il est souvent traité à l’autre bout de la planète : "Le lin produit en France est exporté majoritairement en Asie pour être traité. Dans l’industrie du textile conventionnelle, le coton par exemple va être envoyé dans un pays pour être transformé en vêtement dans un autre" explique Jean Forestier. Les deux frères souhaitent donc relocaliser dans l’hexagone la production. La plupart des étapes de fabrication se font en Normandie : culture de la plante en Seine-Maritime et dans l’Eure, traitement de la matière à Caen et assemblage dans cette même ville. "Un vêtement de la marque Gratitude va parcourir quelques centaines voire milliers de kilomètres contre 50 à 80 000 pour un jean classique par exemple" poursuit Jean Forestier. La fabrication de ce T-shirt made in France se répercute néanmoins sur le prix de vente : comptez 45 euros la pièce.

Jean Forestier