Info Loir-Et-Cher

Attaque de Strasbourg : pour Marc Gricourt, "l’heure n’est pas à la polémique"

12 décembre 2018 à 21h21
Le maire de Blois appelle à "l’unité de tous les républicains" après la terrible attaque qui a fait trois morts ce mardi 11 décembre sur le marché de Noël de Strasbourg.

Dans un petit texte mis en ligne sur sa page Facebook quelques heures après l’attaque qui a fait trois morts sur le marché de Noël de Strasbourg, Marc Gricourt adresse ses pensées aux familles des victimes et dénonce un nouvel acte de "barbarie lâchement dirigé sur des innocents".

Ne pas céder, rester unis

Le maire de Blois y voit "la volonté de créer, une nouvelle fois, la psychose chez nos concitoyens et parmi les touristes". Pour autant, dit-il, "Nous ne devons pas céder, et au contraire rester unis". Dans ce contexte, "l’heure n’est pas à la polémique mais à l’unité de tous les républicains" conclut-il.