Info Sarthe

Au Mans, après les manifs, les aides aux commerçants

12 février 2019 à 11h41
Rassemblements de "gilets jaunes" au Mans, place de la République
Crédit photo : Jonathan Lateur

Les élus du Mans vont proposer des exonérations de taxes pour les commerçants du centre-ville impactés par les manifestations des "gilets jaunes".

Après plusieurs samedis consécutifs de manifestations accompagnées parfois d’importantes perturbations dans les rues du centre-ville du Mans, les élus de la majorité vont soumettre au vote deux mesures exceptionnelles et limitées dans le temps au bénéfice des commerçants dont les affaires ont pu être impactées.

Droit de terrasse

Première mesure : une exonération du paiement des "droits de terrasses" pendant une durée de trois mois. C’est ce que paye un cafetier par exemple, pour disposer des tables devant son commerce en extérieur, avec un montant proportionnel à la superficie occupée. Le geste sera sans doute apprécié des professionnels installés autour de la place de la République.

Taxe sur les enseignes

Seconde mesure : une exonération de la "taxe locale sur les enseignes" valable elle aussi durant trois mois. Cet impôt, décidé par la municipalité, est fonction du nombre et de la grandeur des panneaux ou tous autres supports sur lesquels s’affiche le nom ou la publicité d’un commerce.

Vote les 7 et 14 mars

"Ces deux aides exceptionnelles seront soumises au vote des élus lors du prochain conseil municipal le 7 mars et communautaire le 14 mars" annonce la majorité, précisant que l’effort consenti par la collectivité se chiffrera à 70 000 euros et que les commerçants concernés en seront "automatiquement bénéficiaires".

Reportage de Corentin Allain

Dans le "périmètre de centralité"

Sont concernés par ce coup de pouce municipal, les commerces du "périmètre de centralité" : places de la République, des Jacobins, du Jet-d’eau, de la préfecture, d’Alger, de l’Eperon, des Halles, des Comtes-du-Maine, rues des Minimes, Nationale -jusqu’à la rue Victor-Hugo-, du Docteur-Leroy, Barbier, Gambetta –jusqu’au pont-…