Info Sarthe

Au Mans, des maisons neuves à base de vieux conteneurs

03 décembre 2019 à 15h55 Par Emilien Borderie
Les trois premières maisons réalisées avec de vieux conteneurs, au Mans
Crédit photo : Emilien Borderie

Le Mans Métropole Habitat, bailleur social de la capitale sarthoise, inaugurait ce mardi 3 décembre ses premières "maisons-conteneurs". Une dizaine de bâtisses est en train de voir le jour à l’angle des rues des Loisirs et de Laigné dans le sud de la ville, avant le lancement d’autres projets suivant ce concept qui se réclame de l’économie circulaire.

Au premier regard, elles surprennent par leur forme, leur allure, leur couleur… Mais on est au Mans, ville qui a depuis longtemps tordu le cou à ses traditions architecturales pour se livrer à des choses souvent assez audacieuses : particulièrement originales, trois "maisons-conteneurs" viennent d’être construites le long de la rue des Loisirs, à deux pas du circuit. "Construites" ? en fait, pas vraiment : plutôt "assemblées" puisqu’il s’agit, comme le nom l’indique, de conteneurs à marchandises usagés, semblables à ceux qu’on voit superposés les uns aux autres sur les navires qui traversent les océans, réemployés.

De belles performances énergétiques

"C’est intéressant en premier lieu s’agissant des conditions de travail, puisqu’une grande partie des conteneurs, rachetés au Havre, est reconditionnée en usine à Rennes, à l’abri, ce qui est bien moins désagréable pour les ouvriers que de monter des murs de parpaings dans le froid en hiver" souligne Fabienne Delcambre, directrice générale de Le Mans Métropole Habitat, devant les bâtisses achevées dans ce quartier sud de la ville. Schématiquement, on pose autant de conteneurs qu’on veut de pièces à vivre "et on étanchéifie le tout, selon les dernières normes, ce qui donne une très bonne isolation, en moyenne autour de 600 euros de chauffage par an pour un T4" assure-t-elle.

D'autres projets vont suivre au Mans

Les premières maisons-conteneurs assemblées et inaugurées ce mardi 3 décembre dans un endroit où il n’existait qu’une large bande de gazon il y a encore quelques mois, préfigurent d’autres chantiers du même style dans les zones de la Cartoucherie et de Belle-Chasse, "mais il s’agira, là-bas, de logement collectif, de petits immeubles" précise Fabienne Delcambre, persuadée qu’à terme le secteur privé s’emparera à son tour du concept : "Notre rôle de bailleur social est aussi d’innover, d’impulser des techniques nouvelles. De même qu’on a été les premiers à isoler les bâtiments par l’extérieur, dans quelque temps tous les constructeurs utiliseront des conteneurs !".

Fabienne Delcambre, directrice Le Mans Métropole Habitat

Photos