Info Sarthe

Au Mans, les forains déclarent la guerre à la mairie

21 mars 2019 à 12h11
Crédit photo : Jonathan Lateur

N’ayant pas obtenu gain de cause, les forains menacent de tout entreprendre pour installer leurs manèges dans le centre-ville du Mans.

Le moins qu'on puisse dire, c'est que la réunion s'est mal passée. Les propriétaires des manèges de la fête foraine, déterminés à s'installer en centre-ville du Mans et non pas en périphérie comme le souhaite le maire, Stéphane Le Foll, n'ont pas obtenu gain de cause à l'issue de leurs discussions en préfecture de la Sarthe ce jeudi 21 mars en fin de matinée. "On ne lâchera rien, nous sommes prêts à mettre le feu, même si on doit aller en prison !" a lancé Norman Bruch, porte-parole des forains.

Le maire se veut intraitable

Que se passe-t-il au juste ? En clair, les forains font le forcing depuis le début de la semaine afin de s'installer sur la place des quinconces des Jacobins, en centre-ville donc. Sauf que pour y garer les camions et monter les attractions, l'accord de la munipalité du Mans est incontournable. Et Stéphane Le Foll reste intraitable : "Ma position est irrévocable, je ne donnerai pas mon aval à une installation de la fête foraine en ville !".

Norman Bruch, porte-parole des forains

Le préfet ne peut "se substituer" au maire

Sollicité par des forains désireux de "contourner" le refus affiché par Stéphane Le Foll, le préfet de la Sarthe Nicolas Quillet a de son côté fait savoir que "l'exercice du pouvoir de substitution", s'il existe bel et bien, était néanmoins soumis à des règles précises... "et qu'en l'espèce, les conditions n'étaient pas réunies pour le mettre en oeuvre".