Actualité MSB

Basket : même sans public, la saison du MSB ira à son terme

22 février 2021 à 19h54 Par Jonathan Lateur
Crédit photo : Jonathan Lateur

C’est confirmé, la saison 2020/2021 de Jeep Elite aura son épilogue. La LNB a entériné ce lundi l’accord passé entre les présidents de clubs.

Le MSB sera bientôt de retour sur les parquets. Après des mois d’incertitudes et de longues tergiversations, la Ligue Nationale de Basket a confirmé ce lundi que la saison 2020/2021 irait bien à son terme. Même si les salles devaient rester vides jusqu’au mois de juin, les rencontres continueront de se tenir. Quatre matches de Jeep Elite sont programmés en mars, puis il n’y aura ensuite plus de restriction, avec l’ambition affichée de pouvoir disputer l’ensemble des rencontres prévues au calendrier d’ici la mi-juin*. "On ne pouvait plus reculer l’échéance en espérant un éventuel retour du public. Au moins, les joueurs, staffs et supporters y voient désormais plus clair" souligne Christophe Le Bouille, président du Mans Sarthe Basket.

Écouter Christophe Le Bouille

Moins impactant financièrement que de ne pas jouer

Si les présidents de clubs ont majoritairement soutenu l’option d’une reprise rapide, c’est également parce que la DNCG, Direction nationale du conseil et du contrôle de gestion, a pu leur démontrer, étude à l’appui, que ce choix était aussi valable financièrement : "Nous ne sommes pas dans la configuration du premier confinement puisque cette fois le gouvernement nous demande de jouer. En ne jouant pas du tout, nous aurions sans doute perdu les aides de l’Etat qui nous permettent d’amortir le choc. Nous aurions peut-être moins de charges et de frais de logistique mais la plus grosse part des dépenses reste les salaires. Quoi qu’il arrive, je dois payer les joueurs jusqu’au 30 juin" explique le dirigeant manceau.

Écouter Christophe Le Bouille

Des partenaires plutôt compréhensifs

Les clubs comme le MSB dépendent aussi largement des différents contrats signés avec les partenaires publics et privés. Même si elles se retrouvent sevrées de spectacles, les collectivités et entreprises se montrent jusqu’à présent plutôt compréhensives : "Nous avons pour l’instant la chance d’être très bien soutenu. Mais il y aura forcément des discussions. J’espère qu’elles se feront lorsque nos partenaires pourront revenir à Antarès. Cependant, je n’exclue pas, même si je ne le souhaite pas, que le reste de la saison se déroule à huis-clos. C’est ce qui conditionnera les discussions concernant d’éventuels avoirs ou remboursements, mais pour l’instant, tout le monde est fidèle" se félicite Christophe Le Bouille.

Écouter Christophe Le Bouille

*Si la saison régulière arrive à son terme d'ici le 15 juin, un tournoi "Final 8" permettra de déterminer le futur champion en lieu et place des playoffs