Info Normandie

Bellême aura bien sa déviation

09 octobre 2019 à 15h41 Par Emilien Borderie
De nombreux camions traversent Bellême... sans s'y arrêter
Crédit photo : Google Street View

C’est a priori l’aboutissement d’un dossier qui traîne depuis plus de deux décennies : le chantier de la déviation de l’agglomération de Bellême doit débuter à la mi-novembre.

Vincent Segouin, ancien maire de Bellême devenu sénateur de l’Orne, l’affirme avec fierté dans un communiqué adressé aux rédactions ce mercredi 9 octobre : "La déviation tant attendue par les habitants de Saint-Martin-du-Vieux-Bellême et de Bellême va enfin devenir une réalité. A force d’insistance et d’investissement, on a réussi à relancer et faire aboutir ce projet à l’arrêt depuis plus de 25 ans !" écrit-il, en annonçant les premiers coups de pelleteuse pour le 15 novembre.

Moins de dégradations, plus de sécurité

Les bénéfices attendus de cet ouvrage sont multiples : "Pollution visuelle, nuisances sonores, camions dangereux, encombrement et dégradation du patrimoine vont laisser place à la tranquillité et au retour d’une meilleure atmosphère" assure le parlementaire, persuadé que la déviation future "va permettre une meilleure fluidité des transports tout en faisant disparaître les poids-lourds en centre-bourg de Bellême et de Saint-Martin-du-Vieux-Bellême".