Blois : un cabinet de médecins généralistes... et urgentistes !

SWEET FM
Les docteurs Sohbi-Bellag, Diagana et Benayed ouvrent leur cabinet de médecine d'urgence
Crédit: Nicolas Terrien

8 janvier 2021 à 15h40 par Nicolas Terrien

Trois praticiens viennent d'ouvrir un cabinet médical un peu particulier dans les quartiers nord de Blois. En tout cas une première en Loir-et-Cher.

A la montée des trois étages nécessaire pour accéder au cabinet, on se dit de prime abord que l’on repassera pour l’accessibilité... "Ce sont des locaux temporaires, nous allons emménager très prochainement au rez-de-chaussée !" nous rassure le docteur Sofiane Sobhi-Bellag. Ce qui paraît plus pertinent au regard de la vocation de ce lieu baptisé "UM 41" pour "Urgences Médicales" qui, depuis le 7 décembre, dispense non seulement des consultations de médecine générale non programmées, mais aussi des actes d’urgence non vitales et de la petite chirurgie. "Nous sommes en mesure de pouvoir effectuer des sutures, d’évacuer des corps étrangers, de faire un plâtre...".

Sofiane Sobhi-Bellag

Un avant-poste des urgences ?

A l’origine de cette idée, le docteur Boubacar Diagana. C’est en exerçant à Châteauroux qu’il a expérimenté ce type de médecine. Restait à convaincre deux de ses collègues eux aussi urgentistes à l’hôpital de Vendôme pour prendre un mi-temps et ouvrir ce cabinet en commun à Blois : "Nous constatons que beaucoup de Blésois viennent consulter aux urgences de Vendôme, compte-tenu des temps d’attente" explique-t-il. "L’objectif est donc de désengorger les urgences, mais aussi de renforcer la médecine de ville dans une zone déficitaire". La prise de rendez-vous* se veut simple et rapide grâce à une plateforme téléphonique où le patient peut choisir son horaire.

Boubacar Diagana

Vers une MSPU ?

Dans le contexte de tension que l’on connaît sur le territoire, cette installation est évidemment perçue comme une aubaine, "d’autant que nous sommes à plus de vingt ans de la retraite" ajoute le docteur Sobhi-Bellag. Le temps de développer d’autres propositions. "Nous aimerions bien nous adjoindre un radiologue et un chirurgien-dentiste" abonde le docteur Diagana, soit deux compétences très recherchées... Et pourquoi ne pas devenir une Maison de Santé Pluridisciplinaire ? L’idée chemine chez les trois médecins qui doivent encore trouver les praticiens paramédicaux, types infirmières et kinésithérapeutes. "Ce serait même bien de devenir MSP Universitaire !" rêve Boubacar Diagana.

Boubacar Diagana

* "Urgences Médicales 41", 5 rue Louis-Bernicot à Blois, 02 34 46 05 51, cabinet ouvert du lundi au vendredi de 9h à 23h (sans rendez-vous entre 20h et 23h) et le samedi de 9h à 12h