Info Perche

Champrond-en-Gâtine : 1 000 visons contaminés au Covid-19 abattus

23 novembre 2020 à 09h19 Par Julien Dubois
On compte 20 000 visons dans les quatre derniers élevages français
Crédit photo : Pixabay

C’est une première en France. Le Covid-19 a été détecté dans un élevage de visons, dans le Perche. Un millier d’animaux a été abattu ce dimanche 22 novembre à Champrond-en-Gâtine.

Un élevage français de visons, situé dans le Perche eurélien, à Champrond-en-Gâtine, a été touché par le Covid-19. "Des analyses sont réalisées depuis mi-novembre dans le cadre d’un programme scientifique conduit par l’ANSES" est-il précisé dans un communiqué gouvernemental. Après avoir pris connaissance de cette information, les ministères de l’Agriculture, de la Transition écologique et de la Santé ont ordonné "l’abattage de la totalité des 1 000 animaux encore présents sur l’exploitation et l’élimination des produits issus de ces animaux". Jusqu’à maintenant, ce type de contaminations avait été observé principalement au Danemark, où l’abattage des bêtes a été généralisé, en raison de la crainte d’une mutation du virus, transmissible à l’homme.

Des analyses dans les trois autres élevages

Les trois autres élevages français de visons sont également sous surveillance. Si l’un d’entre eux ne compte officiellement aucun cas de Covid-19 dans son cheptel, des analyses sont toujours en cours pour les deux autres. Les résultats sont attendus dans les prochains jours. "Les mêmes mesures d’abattage" seront appliquées en cas de découverte d’autres foyers de contamination, ajoute-t-on. Par ailleurs, les tests de dépistage pratiqués sur les quatre éleveurs se sont tous révélés négatifs. Les personnes en lien avec la structure eurélienne restent toutefois sous surveillance renforcée.