Info Loir-Et-Cher

Château de Talcy : les brebis assurent l’entretien

15 mars 2019 à 15h04
L'une des brebis installées dans le parc du château de Talcy
Crédit photo : Mallet FX

Aussi simple qu’écologique : ce sont des brebis qui se chargent de l’entretien quotidien d’une partie des espaces verts du château de Talcy. Sous la forme d’une expérimentation dans un premier temps.

C’est un projet d’éco-pâturage qui pourrait servir d’exemple et s’étendre rapidement à de nombreux autres sites : afin d’entretenir la végétation d’une partie du parc du château de Talcy sans intervention humaine, dans une démarche de gestion durable et responsable des lieux, trois brebis et une mule ont été introduites dans le "verger de plein-vent" fin février. Et depuis, tout se passe bien, les animaux semblent s’épanouir et brouter à leur faim.

Race locale en déclin

"Le choix a été fait de travailler avec la brebis de race Solognote, race ancienne et originale, réputée pour sa rusticité, idéale pour cette méthode d’entretien des espaces verts. Très prisée pour sa laine de la Renaissance jusqu’au milieu du XIXe siècle, cette race était en voie d’extinction" précise le Centre des monuments nationaux, qui conduit l’opération en partenariat avec la société A4 Nature, spécialiste de l’aménagement paysager, basée à Suèvres.

Un hectare pour paître

Très concrètement, les animaux sont installés dans un terrain d’une superficie d’un hectare, clôturé d’un grillage et doté d’un abri facilement accessible : "De manière à valoriser au mieux la qualité de la pâture, un broyage et des semis de graminée prairial ont été réalisés préalablement à l’arrivée des brebis" explique-t-on, afin "d’alterner le pâturage des animaux et ainsi garder une quantité et une qualité de nourriture satisfaisante".

Bientôt des naissances

Au-delà d’assurer un entretien écoresponsable, la présence de ce petit troupeau est à elle seule une curiosité pour petits et grands, d’autant que la famille devrait rapidement s’agrandir : des naissances sont attendues dans le courant de ce mois de mars. "Ce sera l’occasion de proposer à nos visiteurs et internautes de suivre la vie du troupeau via notre page Facebook et un jeu-concours sera lancé afin de baptiser les agneaux de Talcy" soulignent les responsables des lieux.