Info Perche

Choose... Centre-Val-de-Loire !

24 janvier 2020 à 11h05 Par Nicolas Terrien
La laboratoire italien Chiesi a investi 50 millions d'euros sur son site de La Chaussée-Saint-Victor
Crédit photo : Archives - Nicolas Terrien

Le troisième sommet "Choose France" consacré à l’attractivité économique de notre pays s’est tenu ce lundi 20 janvier à Versailles. En région Centre-Val-de-Loire, ce sont 34 investissements étrangers qui ont été réalisés en 2018, avec création ou maintien d’emploi à la clé.

Pour cette édition 2020, "Choose France" a mis l’accent sur les atouts des territoires, leurs savoir-faire et leur capacité d’innovation, avec pour objectif "de renforcer la dynamique d’investissement en région". Ainsi, le Centre-Val-de-Loire a accueilli 34 investissements étrangers nouveaux en 2018, ce qui a permis la création ou la sauvegarde de 1 563 emplois.

60 millions d'euros pour B Braun à Nogent-le-Rotrou

L’entreprise allemande B Braun n'est autre que le premier employeur dans le dispositif médical en France. En 2018, elle a investi 60 millions d'euros afin de pérenniser trois de ses cinq sites de production, essentiellement celui de Nogent-le-Rotrou où 80 postes ont été créés ou maintenus. A La Chaussée-Saint-Victor, le laboratoire italien Chiesi a injecté 50 millions d'euros pour 30 emplois.

Ces entreprises françaises qui investissent... en France !

Parfois aussi, les fonds sont français et le restent. C’est le cas de Caillau à Romorantin-Lanthenay : le fabricant de colliers de serrage pour le secteur automobile a investi 25 millions d'euros en 2018 dans sa nouvelle unité de production solognote. Le laboratoire Innothera, à Chouzy-sur-Cisse, a lui misé 11 millions -vingt emplois-.

Les investissements étrangers en Centre-Val-de-Loire

Cette cartographie met en valeur un ensemble d’investissements majeurs d’entreprises françaises ou étrangères, d’un montant supérieur à 5 millions d’euros, annoncés ou réalisés en 2018 et 2019, qui illustrent le dynamisme économique et industriel ainsi que l’attractivité des régions françaises. La carte a été réalisée par le Commissariat général à l’Égalité des territoires (CGET) avec des données collectées par la Direction générale des entreprises (DGE) via les agences régionales de développement et les services de l’État coordonnés par les préfets de région (pour les investissements français) et avec le concours de Business France (pour les investissements internationaux).