Info Sarthe

Comment bien porter et laver son masque : les conseils d’un hygiéniste de l’hôpital du Mans

13 mai 2020 à 18h21 Par Jonathan Lateur
Un masque bien porté recouvre le nez et la bouche

Cadre de santé au service d’hygiène et de prévention des infections nosocomiales à l’hôpital du Mans, Éric Tricot nous délivre de précieux conseils pour bien porter et entretenir son masque de protection.

Porter un masque, cela ne s’improvise pas. Qu’elle soit en papier ou en tissu, cette protection barrière contre la "COVID-19" s’impose à nous et se généralise dans l’espace public et les transports en commun. Mais pour qu’elle soit efficace, faut-il encore respecter certaines règles élémentaires : "Si on porte le maque uniquement sur la bouche, sur le menton ou sur le front, on a tout raté parce qu’on ne se protège pas et on ne protège pas les autres. Un masque bien porté, c’est un masque porté à la fois sur le nez et sur la bouche et pendant 4 heures maximum qu’il soit à usage unique ou réutilisable" explique Éric Tricot, cadre de santé au service d’hygiène et de prévention des infections nosocomiales à l’hôpital du Mans.

Ne surtout pas le toucher

Autre principe, ne pas toucher son masque avec les mains : "En l’abaissant ou en le remontant, on risque de se souiller les mains avec du virus et ensuite de se contaminer. L’autre risque, s’il s’agit d’un masque chirurgical, c’est de casser les fibres de papier, à ce moment-là, ce n’est plus masque mais une passoire !" poursuit Éric Tricot. On peut toutefois, le retirer temporairement pour par exemple boire un verre d’eau : "la meilleure solution, c’est de prendre le masque par les élastiques, éventuellement de n’en défaire qu’un, voire de le poser sur une feuille de papier, mais attention à bien se laver les mains après l’avoir retiré" poursuit l’intéressé.

Lavage en machine à 60 degrés

Concernant les masques réutilisables, il est nécessaire de respecter certaines recommandations pour bien l’entretenir : "La meilleure solution pour associer lavage et décontamination, c’est un lavage en machine à 60 degrés pendant 30 minutes, avec un essorage plutôt fort pour un séchage rapide" précise le spécialiste. En revanche, on évitera de le passer au four à micro-onde ou de se contenter de le repasser : "Faire cohabiter un masque potentiellement contaminé avec des surfaces alimentaires, c’est très risqué. Enfin le problème avec la vapeur, c’est de ne pas avoir une répartition uniforme, et de ne pas décontaminer toutes les zones" conclut Éric Tricot.

Eric Tricot était l'invité de notre "spéciale COVID-19" :

Écouter le podcast