Info Sarthe

Connexions festival : trois semaines dédiées au hip-hop au Mans

10 avril 2019 à 11h30 Par Clément Rohée
Le rappeur PLK est la tête d'affiche de cette onzième édition de Connexions.
Crédit photo : Facebook PLK

La onzième édition du festival Connexions a été lancée vendredi 5 avril dernier. Une foule d’événements sont programmés pendant trois semaines au Mans. Parmi eux, une exposition autour du graff, à destination des personnes malvoyantes.

Jusqu’au 27 avril, le festival Connexions se tient au Mans. Depuis une dizaine d’années, l’événement met en avant la culture hip-hop à travers ses disciplines que sont le graff, la danse, le rap et le DJing. Pour cette édition 2019, les organisateurs ont fait le choix de s’ouvrir à d’autres horizons : "la nouveauté, c’est qu’on a élargi le spectre artistique et on n’est plus uniquement sur des propositions rap. On va aussi vers l’électro, la soul ou encore l’afrobeat. On considère que la jeunesse aujourd’hui n’est plus uniquement à écouter qu’un seul style de musique" souligne Etienne Kervella, coordinateur et co-programmateur du festival Connexions.

Du street art pour aveugle

Depuis mardi 9 avril, et cela jusqu’au 27 avril, une exposition est visible au Mans, à la MJC Ronceray. L’artiste The Blind a notamment investi les lieux. Il produit du graffiti à destination des personnes aveugles et malvoyantes. "Il coupe des balles de ping-pong en deux qu’il colle sur ses toiles. Et ça donne des phrases en brail" explique Etienne Kervella.

Tous les évènements organisés dans le cadre de Connexions sont à retrouver sur la page Facebook du festival.