Info Sarthe

Contrôlé positif aux stups sur l’autoroute, il prend de la prison ferme

08 mars 2019 à 11h18
L'autoroute A11, aux abords du Mans
Crédit photo : Google Street View

Contrôlé positifs aux stupéfiants sur l'A11 un mois plus tôt, un Eurélien a été condamné à une peine de prison ferme ce mercredi 6 mars.

Ce mercredi 6 mars, les gendarmes du peloton autoroutier du Mans ont placé en garde à vue un automobiliste qu’ils avaient contrôlé positif aux stupéfiants un mois plus tôt, à hauteur de Saint-Saturnin. Durant les investigations, il est ressorti "que l’individu avait usurpé l’identité d’un ami et présenté un permis de conduire volé qui avait fait l’objet d’une rétention immédiate" détaille le groupement sarthois.

Situation de récidive, voiture pas assurée...

En outre, le jour des faits, le mis en cause était au volant malgré une situation de récidive de défaut de permis de conduire et à bord d’un véhicule non assuré. Déféré au parquet du Mans dans l’après-midi de ce mercredi 6 mars, cet habitant d’Eure-et-Loir âgé de 32 ans a été jugé en comparution immédiate. Peine retenue : cinq mois de prison ferme avec mandat de dépôt et mise en place d’un bracelet électronique.