Info Sarthe

Covid-19 : 300 naissances en moins en 2020 à la maternité du Mans

02 mars 2021 à 11h45 Par Noëlline Garon
Magalie Delahaye, sage-femme coordinatrice à la maternité du Mans
Crédit photo : Noëlline Garon

Lorsque la France s’est confinée en mars 2020, certains imaginaient déjà qu’il y aurait ensuite une hausse des naissances. Quasiment un an après, cette augmentation ne s’est pas produite. Exemple à la maternité du Mans.

Le confinement a-t-il entraîné un baby-boom ? Pour certains, imaginer les Français cloîtrés chez eux est forcément synonyme de natalité en hausse. Et pourtant, près d’un an après le début de la crise sanitaire, le nombre de naissances n’a pas augmenté dans notre pays : "Ça a été la surprise de l’ensemble des maternités, en effet, sur novembre-décembre-janvier, on s’attendait tous à un effet début du confinement de mars dernier. On a plutôt eu une baisse de la natalité en France et aussi au Mansexplique Magalie Delahaye, sage-femme coordinatrice à la maternité mancelle. Et à l’échelle nationale, la natalité recule de 8%, un niveau qu’on n’avait plus atteint depuis 1949.

Magalie Delahaye

La crise sanitaire comme cause

Les premières explications de cette baisse de la natalité sont liées à la crise sanitaire : "Cela a amené de la prudence chez ceux qui avaient envie de faire un enfant. Souvent quand un couple a un projet de grossesse, il se donne un petit peu de temps pour voir l’évolution, au niveau économique, du travail, du risque de chômage, la situation actuelle peut donc expliquer cette baisse" poursuit Magalie Delahaye. Au pôle femme-mère-enfant du centre hospitalier du Mans, sur l’année 2020 on a enregistré 300 naissances de moins et 40 à 60 accouchements en moins rien que pour le mois de décembre.

Magalie Delahaye