Info Normandie

Covid-19 : la préfecture de l’Orne étend le port du masque

27 octobre 2020 à 11h14 Par Julien Dubois
Crédit photo : Jonathan Lateur

Les mesures de lutte contre l’épidémie de Covid-19 sont renforcées dans l’Orne. Onze communes, dans leur ensemble et non plus seulement leur centre-ville, sont désormais concernées par l'obligation du port du masque.

Face à la progression de l’épidémie de coronavirus et au risque de saturation des capacités d’accueil des établissements de santé dans le département -le taux d’incidence sur sept jours glissants s’établit désormais à 124,2 cas pour 100 000 habitants et le taux de positivité des tests est de 11,52%-, la préfète de l’Orne, Françoise Tahéri, a annoncé ce mardi 27 octobre "la nécessité de prendre toute disposition de nature à limiter les risques de contagion".

Onze communes, au-delà du centre-ville

Concrètement, deux nouvelles mesures ont été décrétées. La première, c’est l’obligation du port du masque, chaque jour, de "7h du matin à 3h du matin". Elle est désormais étendue à onze communes, des entrées aux sorties d’agglomérations, et non plus seulement dans les centres-villes. Cette liste regroupe les "zones urbanisées" d’Alençon, Argentan, L’Aigle, Saint-Sulpice-sur-Risle, Mortagne-au-Perche, Saint-Langis-lès-Mortagne, Bellême, La Chapelle-Montligeon, Bagnoles-de l’Orne, La Ferté-Macé, et Flers.

Coup d'arrêt pour les buvettes des stades

La seconde mesure s’adresse aux "établissements sportifs couverts, les établissements sportifs de plein air (dont les stades et les hippodromes) et les salles polyvalentes à usages multiples" qui doivent, dès ce mardi 27 octobre, fermer leurs buvettes. Une interdiction valable "jusqu’au dimanche 15 novembre inclus" précisent les services de l’Etat dans leur communiqué.