Info Sarthe

COVID-19 : le chômage a bondi

27 juillet 2020 à 15h11
Le confinement aura énormément pesé sur l'emploi
Crédit photo : Adobe Stock

L'impact socio-économique de la crise du COVID-19 aura été très fort pour l'ensemble de la France. Dans le grand ouest et le centre du pays, les situations sont contrastées.

La prise en charge par l'Etat des mesures de chômage partiel appliquées dans d'innombrables secteurs d'activité a évidemment limité la catastrophe. Néanmoins, les statistiques liées à l'impact de la crise sanitaire sur l'économie française sont implacables : au cours du deuxième trimestre de cette année 2020, les inscriptions sur les listes de Pôle Emploi ont littéralement bondi, dans les départements du grand ouest comme ailleurs.

Un bond de près de 28% en Sarthe

Pendant qu'à l'échelle nationale le taux de chômage de catégorie A -celles et ceux qui n'ont pas effectué la moindre heure de travail déclarée et rémunérée- a fait un saut record de 24,5% comparé au début de l'année, on est monté à 25,5% dans le département de l'Orne, 27,8% dans la Sarthe, 28,7% en Maine-et-Loire et même 34,2% pour la Mayenne.

"Seulement" 17,7% pour le Loir-et-Cher

Même si les hausses y sont aussi assez vertigineuses, d'autres départements ont semble-t-il mieux résisté à la crise, atteignant des taux inférieurs à la moyenne observée pour l'ensemble de la France : le nombre de chômeurs a crû, par exemple, de "seulement" 11,4% au cours des trois derniers mois en Eure-et-Loir, de 17,7% concernant le Loir-et-Cher et de 23,8% dans l'Eure.