Info Sarthe

Covid-19 : le variant "Delta" très majoritaire en Pays-de-la-Loire

16 juillet 2021 à 18h07
A Nantes, le siège de l'Agence régionale de santé

Selon les données de l'ARS des Pays-de-la-Loire publiées ce vendredi 16 juillet, le variant "Delta" est présent chez plus de trois-quarts des malades touchés par l'épidémie de Covid-19 dans la région.

Les scientifiques l'identifient sous le matricule "L452R" : également appelé "indien" ou "Delta", c'est à ce jour le plus contagieux des variants du coronavirus à l'origine de l'épidémie mondiale de Covid-19. Or, il s'impose partout et l'ouest de la France ne fait pas exception : sur les 106 personnes testées positives entre les 6 et 13 juillet dans le département de la Sarthe par exemple, la proportion de variant "Delta" atteignait les 77%, contre 61% trois jours plus tôt et 55% une semaine avant.

Pas d'envolée de la pression hospitalière

Même progression constatée en Mayenne, où l'on est passé de 28 à 51% des cas enregistrés en sept jours. Pour autant, les statistiques hospitalières ne s'envolent pas : selon les chiffres fournis par l'Agence régionale de Santé ce vendredi 16 juillet, on dénombre 131 patients admis dans les différents établissements de Pays-de-la-Loire après avoir contracté la maladie -ils étaient 139 une semaine plus tôt- et sur l'ensemble, vingt personnes en réanimation -elles étaient 18 à la date du 9 juillet-.