Info Sarthe

Covid-19 : les Pays-de-la-Loire sous la menace des variants

26 février 2021 à 18h15 Par Emilien Borderie
A Nantes, le siège de l'Agence régionale de santé

Alors que l'épidémie de Covid-19 ralentissait en Pays-de-la-Loire, on constate désormais une inversion de la tendance. Les "variants" du coronavirus sont clairement en cause selon l'Agence régionale de Santé.

On les craignait, ils sont là et bien là : les variants de la souche originelle du coronavirus circulent activement depuis plusieurs semaines sur le territoire des Pays-de-la-Loire. Qu’ils soient "britannique", "sud-africain" ou "brésilien", ils sont tous visiblement "beaucoup plus contagieux" mais se répartissent de manière inégale d’un département à l’autre. Ainsi, la part des variants ne pèse "que" 32,6% du total des cas recensés en Sarthe et 42,4% en Mayenne. Mais elle est déjà majoritaire en Maine-et-Loire -52,1%- ainsi qu’en Vendée -52,5%- et plus nettement encore en Loire-Atlantique où elle atteint 67,7%.

Ne pas se relâcher pendant les vacances

L’Agence régionale de Santé est formelle : si, après une période de ralentissement, l’épidémie de Covid-19 se remet depuis quelques jours à progresser fortement en Pays-de-la-Loire, "Cela s’explique notamment par le développement de ces variants". Au cours de la semaine écoulée, le taux d’incidence a augmenté de 20%, pour atteindre 151 cas testés positifs sur 100 000 habitants au niveau régional, avec un taux de positivité des tests désormais de 5,6%. Dans ce contexte, qui plus est en période de congés, l’ARS appelle chacun "à ne pas relâcher les efforts, en continuant à limiter les relations sociales au maximum, à appliquer les gestes barrières et à se faire tester".