Info Normandie

Covid-19 : Où se faire vacciner dans l’Orne à partir du 18 janvier ?

14 janvier 2021 à 08h13 Par Corentin Allain
La Halle aux Toiles, à Alençon, est l'un des sept centres retenus dans l'Orne.
Crédit photo : Jonathan Lateur

Alors que la campagne de vaccination s’ouvre lundi 18 janvier à toute personne âgée de plus de 75 ans, la préfecture de l’Orne et l’Agence Régionale de Santé communiquent la liste des centres qui vont ouvrir dans le département.

La préfecture de l’Orne dévoile le dispositif de vaccination ouvert à partir de la semaine prochaine dans le département. Pour recevoir leur première dose, les personnes âgées de plus de 75 ans pourront se présenter à partir du lundi 18 janvier dans l’un des sept centres ouverts :

  • ALENÇON - HALLE AUX TOILES, rue Porchaine - Cours Clémenceau à Alençon
  • L’AIGLE - PSLA de l'AIGLE, 1 rue du Moulin à L’Aigle
  • ARGENTAN - ESPACE RENE CASSIN, 3 impasse du Gal Giraud à Argentan
  • DOMFRONT-EN-POIRAIE - CHIC des Andaines, rue de la gare à Domfront
  • MORTAGNE-AU-PERCHE - CARRE DU PERCHE, 23 rue Ferdinand de Boyères à Mortagne au Perche
  • BAGNOLES DE L’ORNE - CENTRE DEP. DE SANTE, 17 avenue du docteur Jacques Aimez à Bagnoles
  • FLERS - CH FLERS, Rue Eugene Garnier à Flers

L’Agence Régionale de Santé précise que "chaque personne âgée de plus de 75 ans résidant dans l’Orne sera informée qu’elle pourra se faire vacciner par courrier et/ou mail de l’assurance maladie", et que l’accueil se fera sur rendez-vous uniquement. Ils pourront être pris sur le site www.sante.fr ou par téléphone, au 02 79 46 11 56. C'est un "numéro régional est accessible dès ce jeudi 14 janvier 14 heures puis de 8 heures à 18 heures 7 jours sur 7", précise l’ARS. Le jour J, il faudra se munir de sa carte vitale et d’une pièce d’identité.

Enfin, l’ARS tient à préciser que "à ce stade, la priorité est donnée aux personnes âgées de plus de 75 ans. Nous comptons sur l’esprit de responsabilité des personnes qui ne relèvent pas de cette tranche d’âge pour ne pas se présenter au centre de vaccination. N’étant pas encore concernées, le vaccin ne pourra pas leur être administré. Cette possibilité leur sera ouverte très prochainement".