Info Sarthe

Covid-19 : "un début de troisième vague" sur l'ouest

21 janvier 2021 à 17h26
Les données liées à l'épidémie de Covid-19 se dégradent en Pays-de-la-Loire
Crédit photo : Adobe Stock

Lors d'un nouveau point sur l'évolution de l'épidémie de Covid-19, le directeur général de l'Agence régionale de Santé des Pays-de-la-Loire a évoqué, ce jeudi 21 janvier, "un début de troisième vague".

"La situation se dégrade sur la façade ouest, c’est un début de troisième vague" affirme Jean-Jacques Coiplet. Le directeur général de l'Agence régionale de Santé livrait, ce jeudi 21 janvier, les dernières données liées à l'épidémie de Covid-19 : le taux d'incidence moyen -nombre de cas de la maladie pour 100 000 habitants- est notamment passé de 144 il y a 48 heures, à plus de 157 aujourd'hui. La Sarthe, "mauvaise élève", frôle, elle, les 220.

Vaccinations et classes fermées

Sur le front de la vaccination, l'ARS ligérienne affiche un total de 31 000 doses injectées -chez les personnels soignants, les plus de 75 ans et le public à risque-. Pendant que le principe de précaution continue de s'appliquer en milieu scolaire : aux dernières nouvelles, au-delà du collège de Loué tout entier, dix classes ont été fermées en Pays-de-la-Loire suite à l'apparition de cas de contamination, dont sept en Loire-Atlantique, une en Sarthe et une autre en Vendée.

Le variant anglais est présent

Sujet de préoccupation chez les scientifiques, les fameux "variants" du coronavirus sont bel et bien là. Et se diffusent, mais pas de manière galopante sur le territoire des Pays-de-la-Loire : "Dix cas confirmés, dont neuf de la souche anglaise dans la région, ce qui est stable depuis le début de la semaine" indique-t-on.