Info Haut-Anjou

Craon : pas d’expos dans les musées mais dans les commerces

25 février 2021 à 09h40 Par Noëlline Garon
Les photos d'Anne-Claire Macé à la Maison Bleue
Crédit photo : La Maison Bleue

L’association Octopus, qui organise notamment le festival Rustine à Craon, lance une opération lèche-vitrine. L’idée étant d’occuper les commerces vides pour y exposer des œuvres.

Opération lèche-vitrine à Craon. On ne parle pas là des soldes d’hiver qui ont été prolongés jusqu’au 2 mars, mais plutôt d’une initiative lancée par l’association Octopus, qui organise notamment le festival Rustine. Elle propose d’utiliser la façade des commerces vides pour y exposer des œuvres : " l’idée c’est à la fois de proposer des expositions, de soutenir la création, d’égayer la rue et de permettre aux passants de retrouver le plaisir de se balader en ville et puis de permettre aux propriétaires peut-être de louer leurs locaux par la suite", explique Delphine Horellou, membre de l’association Octopus.

Delphine Horellou

"Des expositions à plat"

Imaginer une exposition derrière une vitrine, ça ne se construit pas de la même façon que dans un musée ou une galerie d'art : "c’est une exposition à plat, quasiment en une seule dimension. On essaye de jouer sur le recul entre la vitrine et le mur, on peut suspendre des choses. On a demandé aux artistes des impressions de leurs œuvres, ce ne sont pas des originaux", poursuit Delphine Horellou. Quelques artistes se sont déjà manifestés. Depuis quelques jours, l’exposition de photos d’Anne-Claire Macé a démarré à la Maison Bleue à Craon. Dans l’ancienne maison de la presse, des planches de bandes-dessinées sont aussi visibles pendant deux semaines.

Delphine Horellou