Info Normandie

Dans sept communes ornaises, l'eau du robinet est impropre à la consommation

24 décembre 2019 à 00h14 Par Emilien Borderie
Mieux vaut fermer le robinet et préférer l'eau en bouteille

Sept communes de l'Orne, dépendantes du syndicat des eaux du Haut-Perche, font l'objet d'une alerte à la pollution bactériologique.

Les habitants de sept communes ornaises sont vivement incités à ne plus boire l'eau qui coule au robinet jusqu'à nouvel ordre. En cause : les fortes précipitations de ces dernières semaines, qui ont conduit à des "dépassements des paramètres bactériologiques" explique l'Agence régionale de santé de Normandie dans un communiqué publié ce lundi 23 décembre.

Plus de mille personnes concernées

Sont concernées, les habitants desservis par le syndicat d’alimentaton en eau potable du Haut-Perche, unité de distributon de Soligny-la-Trappe. Soit un total d'environ 1 080 personnes, installées à Saint-Aquilin-de-Corbion, Saint-Martn-des-Pézerits, Sainte-Céronne-lès-Mortagne, Soligny-la-Trappe et quelques hameaux situés à Moulins-la-Marche, Saint-Ouen-de-Sécherouvre et Champs.

Pas de problème pour la douche

Puisqu'il existe, selon l'ARS, un "risque pour la santé", l’eau du robinet ne doit pas être utlisée pour les usages alimentaires -boissons fraîches ou chaudes, lavage des dents, préparaton des aliments- et mieux vaut lui préférer l'eau en bouteille. En revanche, les autres usages -toilette, douche, WC- ne sont pas problématiques. "Un dispositif de distributon d’eau embouteillée est mis en place par les collectivités concernées" souligne-t-on.