Info Sarthe

Des voitures autonomes aux 24 Heures du Mans

01 avril 2019 à 15h13 Par Jonathan Lateur
Crédit photo : Droits réservés

Une voiture 100% autonome prendra pour la première fois le départ des 24 Heures du Mans l’an prochain. Si l’essai est concluant, l’Automobile Club de l’Ouest envisage de remplacer tous les pilotes par ces modèles guidés par l’intelligence artificielle.

Les 24 Heures du Mans se tournent vers l’avenir. Une voiture 100% autonome s’alignera sur la grille de départ de la course l’an prochain. Un premier test avant, si l’essai est concluant, de remplacer tous les pilotes par ces modèles guidés par l’intelligence artificielle. "L’ambition c’est d’avoir uniquement des voitures autonomes sur la piste d’ici cinq ans" confie un cadre de l’Automobile club de l’Ouest chargé de piloter ce projet secret.

Pilotage proche de la perfection

Capables d’accélérer sur la ligne droite des Hunaudières et de freiner à Mulsanne sans jamais dévier de la bonne trajectoire, ces bolides bénéficieront d’une qualité de pilotage bien supérieure à celle de Fernando Alonso, Jacky Ickx ou Tom Kristensen. "Il n’y aura plus de sorties de piste et d’accidents" se réjouissent les organisateurs. Ces véhicules seront aussi capables d’éviter les ennuis mécaniques en anticipant les retours aux stands.

Telsa, Apple et Google au départ

Ce tournant audacieux opéré par l’ACO devrait permettre d’assurer la pérennité de la course pour au moins un demi-siècle avec l’arrivée prochaine de nouveaux constructeurs, peu habitués du championnat du monde d’endurance. Si Toyota et Ferrari préfèrent se laisser le temps de la réflexion, Telsa, Google et Apple ont déjà signé. Mais comme pour ses IPhone, pas sûr que la batterie du modèle de la marque à la pomme ne tienne 24 heures.

Précisions de Jonathan Lateur