Info Normandie

Don du sang : Véronique Louwagie salue l’abaissement de l’âge légal

15 octobre 2018 à 15h03 Par Emilien Borderie
Crédit photo : Véronique Louwagie / Twitter

L’Assemblée nationale a entériné l’abaissement de l’âge légal pour donner son sang, à 17 ans : "Voilà qui constitue un véritable pas en avant vers l'augmentation des réserves de produits sanguins" se réjouit Véronique Louwagie, députée de l’Orne, qui plaidait pour une telle mesure.

Chaque année, ce sont près d’un million de personnes, accidentées ou malades, qui nécessitent une transfusion pour guérir : "Ce chiffre est d’autant plus alarmant que les besoins en produits sanguins ne cessent de croître et ce, alors même que ces derniers ont une durée de vie limitée. Aussi, force est de constater que la générosité des Français, autorisés par le cadre légal à donner leur sang, ne suffit plus" relève Véronique Louwagie, députée de l’Orne.

Abaisser le seuil à 16 ans

En février dernier, la parlementaire Les Républicains avait déposé deux propositions de loi visant à offrir la possibilité à un plus large panel, de participer "d’abord en accordant deux heures par semestre aux salariés qui souhaiteraient donner, mais également en abaissant l’âge légal pour le don du sang à seize ans" rappelle Véronique Louwagie, soucieuse dit-elle "de consolider le modèle français du don du sang".

Ce sera finalement 17 ans

Reprises par le groupe Les Républicains au palais Bourbon, les propositions de celle qui fut autrefois maire de L’Aigle ont en partie été entendues : "Le 12 octobre, Agnès Buzyn, ministre des Solidarités et de la Santé, a donné son accord pour abaisser l'âge légal pour le don du sang à 17 ans. Aussi, bien que le seuil légal soit supérieur à celui qui figurait dans ma proposition, cette orientation va dans le bon sens et constitue un véritable pas en avant vers l'augmentation des réserves de produits sanguins".