Freix à Bonnétable : condamné, le patron fait appel

SWEET FM
Les locaux, actuellement vacants, de l'entreprise Freix, route de Courcemont à Bonnétable
Crédit: Google Street View

13 décembre 2018 à 15h23 par La rédaction

L'ancien dirigeant de la société Freix à Bonnétable sera rejugé en appel à Angers en janvier prochain. Reconnu coupable de graves manquements dans le cadre de son activité de désamiantage, Daniel Valissant avait été condamné en première instance au Mans, à six mois de prison ferme.

L’ex gérant de la société Freix à Bonnétable, spécialisée dans le dégarnissage de pièces mécaniques usagées contenant de l’amiante, a choisi de faire appel de sa condamnation en première instance : jugé au Mans en février dernier, Daniel Valissant avait écopé de six mois de prison ferme, d’une interdiction d’exercer dans ce domaine industriel, d’une mise à l’épreuve de deux ans et de l’obligation d’indemniser les parties civiles.

Un déplacement à Angers pour soutenir les victimes

Un nouveau procès, à Angers cette fois, est donc programmé dans l’après-midi du 17 janvier 2019. "Convaincu de son innocence, le fraudeur fait appel !" s’étrangle-t-on à l’ADEVA 72, l’association des victimes, qui invite tous ceux qui voudraient soutenir les plaignants à se rendre à l’audience : "Afin de mutualiser le déplacement, une réponse est demandée avant le 7 janvier pour un départ le jour du procès à 13h, depuis notre parking, rue de l’Angevinière au Mans".

Le Mans FC
MSB
ADA BLOIS
24H