Info Sarthe

Fusillade mortelle au Mans : deux hommes en détention provisoire

12 janvier 2020 à 09h33 Par Jonathan Lateur
Crédit photo : Sweet FM

Deux Irakiens de 19 et 20 ans ont été mis en examen et placés en détention provisoire après la fusillade mortelle survenue mercredi 8 janvier au Mans. L’enquête se poursuit pour préciser le contexte des faits.

Quatre jours après la fusillade mortelle qui s’est déroulée dans un camp de migrants à l’entrée du Chemin aux Bœufs au Mans, deux hommes de 19 et 20 ans ont été mis en examen pour meurtre en bande organisée. "Les deux mis en cause se réclament de nationalité iraquienne" fait savoir dans un communiqué le Parquet de Rennes, en charge du dossier. Ces deux individus avaient été interpellés par la police après avoir tenté de prendre la fuite à bord d’un véhicule.

Une balle en plein cœur

Si les témoins auditionnés par les enquêteurs parlent de "nombreuses détonations d’arme à feu", l’autopsie réalisée en fin de semaine sur le corps de la victime établit que cet homme de 35 ans, porteur lui aussi d’un passeport irakien, serait décédé d’un seul et unique projectile l’ayant atteint au niveau du cœur. Le Service Régional de Police Judiciaire d’Angers va maintenant poursuivre ses investigations afin notamment de préciser le contexte de ces faits.