Info Sarthe

Ils avaient touché 45 000 euros d’aides du fonds de solidarité, deux frères condamnés par la justice

22 janvier 2021 à 17h47 Par Jonathan Lateur
Crédit photo : Sweet FM

Livreurs de repas pour une célèbre plateforme, deux Manceaux ont été condamnés pour avoir falsifié les comptes de leur entreprise afin de percevoir les aides de l’Etat mises en place pendant la crise sanitaire.

Les livreurs étaient aussi des fraudeurs... Deux Manceaux de 22 et 27 ans ont été condamnés par la justice ce vendredi 22 janvier, pour escroquerie au fonds de solidarité mis en place par l’Etat afin de contrer les conséquences économiques de la crise sanitaire. Tous deux auto-entrepreneurs, ces frères travaillaient pour une célèbre plateforme de livraison de repas. Ils ont prétexté une importante perte de chiffres d’affaires dans le but de percevoir des aides publiques : au total 45 000 euros, en plusieurs versements.

Une peine de prison

Après enquête, la Direction générale des finances publiques (DGFIP) a constaté que les chiffres fournis par les deux individus étaient faux. Les comptes avaient été falsifiés afin d’obtenir le plafond maximum d’aides possibles. Dans la foulée, une plainte a été déposée et la police a procédé à l’interpellation des deux frères. Jugés en comparution immédiate, ces primo-délinquants ont chacun écopé de huit mois de prison avec sursis et de trois mille euros d’amende. Une autre audience se tiendra le 8 juin, au civil cette fois. Elle concerna le remboursement des aides.