Info Loir-Et-Cher

Insécurité routière en Loir-et-Cher : 30 morts en 2018

06 février 2019 à 17h49
Accident tragique en Loir-et-Cher, mai 2018
Crédit photo : Gendarmerie de Loir-et-Cher

En un an, trente personnes ont perdu la vie suite à des accidents survenus sur les routes de Loir-et-Cher.

Comparé à l’année précédente, le bilan est… moins mauvais : en 2018, trente personnes sont décédées à cause d’accidents sur les routes de Loir-et-Cher. Cinq vies épargnées par rapport à 2017 : "Ce bilan reste tragique et s'il témoigne d'une amélioration, trop de familles ont perdu un être cher. La lutte contre l'insécurité routière constitue plus que jamais une priorité de l'État, qui poursuivra ses actions" indique la préfecture.

Provoquer "une prise de conscience"

Une campagne de communication à l’échelle départementale doit d’ailleurs être lancée au cours du premier semestre « afin de provoquer une prise de conscience des risques et de leurs conséquences, et ainsi faire évoluer durablement les comportements des usagers de la route » expliquent les services de l’Etat en Loir-et-Cher.

Moins de morts en deux-roues motorisés

En 2018, le nombre d’accidents corporels a diminué de 18% -soit 51 de moins qu’en 2017-, les personnes victimes de blessures ont été 24% moins nombreuses et les hospitalisations ont elles aussi reculé dans le département, de 25%. On retiendra que la baisse de la mortalité bénéficie en particulier aux deux-roues motorisés, passant de sept à deux tués.

Plus d'accidents dramatiques en voiture

En revanche, malgré une diminution significative du nombre d'accidents corporels, donc, la mortalité routière connaît une légère hausse pour les automobilistes -0,4%-. Enfin, les piétons enregistrent la hausse de la mortalité la plus importante en 2018 avec quatre personnes tuées, alors qu'aucun décès n'avait été à déplorer en 2017.