Info Loir-Et-Cher

Kairos : des bateaux, mais pas que !

08 février 2021 à 18h08 Par Nicolas Terrien
L'entreprise d'insertion Kairos à Montlivault propose ses compétences pour tous types de projets autour du bois
Crédit photo : Nicolas Terrien

Dans cette période d’incertitude, Kairos, l’entreprise d’insertion de Montlivault, diversifie son activité afin de maintenir ses emplois.

Les ateliers fondés en 2013 par Maurice Leroux se sont forgé une belle renommée au fil de la Loire depuis ces dernières années, et ceci grâce aux bateaux qui en sortent. Futreaux, toues cabanées, gabarres... Autant d’embarcations qui perpétuent la tradition séculaire de la marine de Loire, pour le plus grand plaisir des touristes et des amoureux du fleuve royal. Sauf que le Covid est passé par là. "Tous les projets touristiques sont à l’arrêt, donc nous n’avons aucune construction de bateau en cours" explique Vincent Aldebert, le président de Kairos. L’enjeu est de taille pour maintenir les emplois des onze salariés en insertion. "Il nous faut toujours trouver de nouveaux chantiers, d’où cet appel que nous lançons aux collectivités".

Des abribus aux bacs à fleurs

Le domaine de compétence de Kairos tourne autour de la menuiserie. Ses ateliers ont déjà conçu le club-house en bois du club de foot de La Chaussée-Saint-Victor, puis assurent le renouvellement depuis trois ans des abribus du Conseil départemental à raison d’une douzaine chaque année. Mais la navigation fluviale n’est jamais bien loin : "En 2020, nous avons réalisé un hébergement flottant de quinze mètres de long en ossature bois" explique avec fierté Vincent Aldebert. L’ouvrage vogue désormais sur le canal de Bourgogne. Ce lundi 8 février, c’est le maire de Blois Marc Gricourt qui est venu rendre visite à Kairos : "Nous fabriquons une trentaine de bacs à fleurs pour la ville". De quoi voir venir le printemps avec espoir !