Info Haut-Anjou

La Mayenne soutient la création de haies bocagères

27 février 2020 à 18h06 Par Emilien Borderie
Le Conseil départemental de la Mayenne finance la création de haies
Crédit photo : PNRP

Le Conseil départemental de la Mayenne confirme son engagement écologique en lançant un nouvel appel à la plantation de haies : entreprises, associations, collectivités et particuliers sont visés, avec d’importantes aides financières à la clé.

"Richesse naturelle, le bocage est une ressource économique et écologique pour le département. Aujourd’hui, ce sont 30 000 kilomètres linéaires de haies à valoriser et à préserver. Les haies bocagères remplissent, en effet, de multiples rôles pour la protection de l’environnement, la biodiversité et offrent un gisement d’énergie renouvelable" explique le Conseil départemental de la Mayenne, qui lance une nouvelle campagne de soutien en faveur, on l’aura compris, de la plantation d’arbres et d’arbustes sur le territoire.

Un peu plus de 150 000 arbres plantés

Le programme, baptisé "Un arbre, un Mayennais, 300 000 arbres pour 2020" et initié en 2017, tarde un peu à devenir réalité : à ce jour, un total de 151 000 plantations est recensé. D’où la relance : pour être éligible à une enveloppe financière, tout candidat doit s’engager à installer, à un endroit où rien n’existait auparavant, une "haie simple" d’un minimum de trois-cents mètres, une "haie double" de 150 mètres ou une "haie sur talus" d’au moins cent mètres. Le Conseil départemental offre jusqu’à 4 euros par mètre et prend aussi à sa charge les conseils d’un expert.

Seulement des essences locales

Dans tous les cas, afin de valoriser les paysages, d’en conserver ou d’en recréer l’authenticité, des essences locales devront être choisies : chêne, noyer, charme, hêtre, merisier, noisetier, sureau… Et les plantations se doivent d’être réalisées sur un paillage biodégradable : paille, copeaux de bois ou encore bâche biodégradable. En sus des haies, la mise en terre d’arbres isolés donne droit à une aide de 7,50 euro par unité. Détails au 02 43 59 96 77 ou par mail, [email protected] !

Lien vers le site officiel de l'opération