Info Loir-Et-Cher

La Roselière : Nicolas Perruchot en appelle à Agnès Buzyn

21 août 2019 à 10h32 Par Nicolas Terrien
Agnès Buzyn en visite à Blois 24 juin 2017
Crédit photo : NT

Le président du conseil départemental de Loir-et-Cher demande un rendez-vous avec la ministre de la Santé pour évoquer les difficultés que traverse l’EHPAD blésois.

Les salariés de l’établissement du Centre Hospitalier de Blois sont en grève illimitée depuis le début de l’été. Ils dénoncent leurs conditions de travail, en particulier le manque de personnel pour faire face aux situations de dépendance de plus en plus grande des résidents. Les représentants du syndicat CGT de l’EHPAD La Roselière ont été reçus par Nicolas Perruchot début août. Dans un courrier adressé à Agnès Buzyn, le président de l’Assemblée départementale sollicite un entretien avec la ministre pour déboucher sur des solutions. La première d’entre elles selon lui ? Adapter le personnel aux dépendances et non au nombre de places dans les EHPAD.

Conditions de travail tendues

"En tant que Président du Conseil départemental, cette situation me préoccupe grandement", explique Nicolas Perruchot dans sa missive. "Ces problématiques sont susceptibles [...] de prendre une ampleur encore plus importante à court ou moyen terme, en raison de la désertification médicale et du vieillissement de la population". Il évoque aussi le climat de forte tension dans lequel les personnels de santé doivent assumer leurs missions, notamment en cette période estivale. L’EHPAD comme le CD 41 attendent maintenant une réponse du ministère...