Info Normandie

Le Covid-19 a déjà fait perdre plus d’un million d’euros à Alençon

27 novembre 2020 à 18h50 Par Corentin Allain
Crédit photo : Jonathan Lateur

1 million 330 000 euros : C’est ce qu’a coûté, depuis le 1er janvier 2020, la crise sanitaire à la ville d’Alençon. Il y a les dépenses imprévues, comme l’achat de masques et de gel hydro-alcoolique, mais aussi certaines recettes qui ne sont pas tombées.

On entre ce week-end dans la première phase du déconfinement. Elargissement de la zone de balade autour du domicile, réouverture des commerces non essentiels sous conditions et reprise des activités sportives de plein air en club, figurent parmi les allègements annoncés. Mais ces derniers mois ont laissé des traces profondes dans les finances de beaucoup de particuliers, d’entreprises, d’associations... Et de collectivités : "C’est une perte sèche d’un million 330 000 euros" explique Joaquim Pueyo, le maire d’Alençon et président de la Communauté Urbaine. "Il a fallu acheter des masques, du gel hydro alcoolique", détaille-t-il, "et nous avons aussi moins de recettes : plus de location de salles municipales, de matériel. Suspendus aussi les revenus liés au conservatoire et au droit de terrasse. Tout ça fait grimper la facture", constate le socialiste, qui précise enfin que "la gratuité du stationnement pèse dans la balance".

Joaquim Pueyo